Les Montgorges

Logement

Tertiaire / Activités

86000 Poitiers

Maître d’ouvrage : LOGIPARC

Surface logements : 2 437 m²

Surface commerces : 1 347 m²

Coût des travaux : 3 952 000 € HT

Réalisation : 2012 / 2013

Mission : conception réalisation

Bâtiment basse consommation

Rendu_Pers

Le but de cette opération était de créer un lieu de vie dans le quartier des Montgorges. La volonté d’associer des locaux d’activités avec des logements favorise la mixité sociale et urbaine.  Nos objectifs étaient les suivants :

  • Créer conception engagée dans une démarche respectueuse de l’environnement, et de développement durable, associant l’économique et le social
  • Intégrer le pôle de proximité entre le quartier de Montmidi et le quartier des Montgorges, dans une continuité urbaine attrayante
  • Valoriser le bâti en favorisant les lieux ouverts et conviviaux
  • Permettre une évolutivité des locaux sur le long terme, et répondre d’ores et déjà aux futures règlementations notamment en matière d’accessibilité des P.M.R.
  • Faciliter l’appropriation des lieux par les habitants
  • Permettre le développement économique des activités intégrées au pôle de proximité pour garantir la pérennité d’une image dynamisante pour le quartier
  • Proposer une approche bioclimatique des logements favorisant l’obtention du label BBC au minimum
  • Marquer l’entrée du nouveau quartier sans pour autant imposer un vocabulaire architectural figé pour les constructions qui s’y succèderont.

Notre projet s’organise ainsi :

  • Au rez-de-chaussée, des locaux d’activités. Une galerie couverte permet aux passants de flâner devant les vitrines à l’abri de la pluie ou du soleil.
  • Pour limiter l’incidence sur la longueur du bâtiment, nous avons opté pour le principe d’un seul hall d’entrée traversant, accessible depuis la voie publique comme du parking privatisé,
  • Du hall, on accède aux étages des logements, qui se démarquent par leurs volumétries bien identifiables, comme posées sur un socle,
  • La volumétrie des logements résulte de l’approche bioclimatique du projet, qui nous a amenés à éviter la contrainte de l’orientation Est-Ouest des façades principales, en implantant transversalement des logements qui bénéficieront d’une orientation au Sud. Cette disposition permet de limiter les vis-à-vis et les vues plongeantes vers le terrain mitoyen. En outre, elle offre une lecture découpée qui atténue la densité du bâti. La percée ainsi créée répond au tracé de la voie de contournement de la placette, et participe à une intégration urbaine à échelle humaine.
  • Ce découpage est renforcé par le traitement d’une partie des façades avec un bardage en mélèze.