Extension du siège social de la SOREGIES

Équipements

Tertiaire / Activités

POITIERS 86000

Maîtrise d’ouvrage : SOREGIES

Surface  : 2338 m²

Coût des travaux : 4 100 000 € HT

Réalisation : Novembre 2021

Mission : BASE

Le  projet constitue un outil de valorisation de SOREGIES et accentue sa visibilité et son rapprochement vers le public et la clientèle. Pour cela, nous avons rapprochés les constructions de l’espace public. Ainsi, s’inscrivant dans le prolongement d’un bâtiment existant, l’extension se déploie vers l’avenue afin de créer un « évènement » architectural dynamique et valorisant. Une partie des services est implantée dans un immeuble de forme ovale en proximité avec l’entrée du site réaménagée. Cette volumétrie permet de créer un « événement » urbain fort qui marque la présence de SOREGIES. Ainsi, l’entrée du public et des visiteurs est en liaison directe avec l’avenue.

Les façades sont habillées en bardage zinc azengar et les éléments vitrés sont protégés par des ventelles qui constituent un filtre les protégeant du soleil, des intempéries et des regards. Le reste des locaux s’organise dans le prolongement du bâtiment existant. Ces deux volumes reliés permettent à la fois une lecture homogène de l’ensemble des services, et une cohérence architecturale propice à la lisibilité du rôle prépondérant de SOREGIES dans le domaine de l’énergie. Un travail attentif sur le traitement des espaces extérieurs affirment le lien entre les 2 ailes ainsi constituées.

Notre équipe s’attache à concevoir un bâtiment vertueux, représentatif des engagements en matière de développement durable et de performance environnementale. Une architecture cohérente et innovante permet de mettre en scène l’image positive, ambitieuse et vertueuse de SOREGIES. Tout en créant des ambiances intérieures qualitatives et confortables avec un travail sur les volumes intérieurs, l’éclairage naturel et les finitions intérieures où la présence chaleureuse du bois joue un rôle primordial. Invisible depuis l’extérieur, l’enveloppe bardée de zinc masque l’ossature bois. Il faut pénétrer le bâtiment pour que le bois se dévoile. A l’intérieur, il est omniprésent et visible : charpente, menuiseries intérieures, escaliers, paliers intermédiaires et passerelles, main courante des garde corps, revêtements muraux acoustiques, aménagements intérieurs…

- Le niveau 0 comprend les services généraux et l’accueil du public dans le bâtiment « signal » ou un atrium permet une bonne lisibilité interne, une facilité d’orientation et une certaine convivialité. Il est baigné de lumière et la végétalisation contribue au confort d’ambiance. L’entrée du public et des visiteurs fera face à l’avenue mais sera facilement accessible depuis les stationnements. Une entrée spécifique est aménagée pour les personnels, en lien avec le parvis et le garage auquel elle permet l’accès. Le garage utilise la topographie en s’encastrant légèrement pour offrir une hauteur confortable. Il accueille un espace dédié aux 2 roues accessible depuis le parvis.

Dans l’atrium central, des escaliers et des coursives distribuent les étages et les coursives. Un ascenseur est positionné à l’interface des 2 volumes de l’extension.

  • Le niveau 1 accueille la direction des ressources humaines, les locaux communs et les locaux du SEV. Nous avons privilégié le positionnement de la DRH au-dessus des locaux d’accueil du public pour une proximité adaptée. La coursive qui longe la façade Est permet éventuellement des accès directs. A mi-longueur, un escalier permet des liaisons plus rapides vers les étages. Les locaux de convivialité et de pause profitent de la terrasse végétalisée qui recouvre une partie du garage. Les sanitaires sont répartis à l’interface des 2 volumes à chaque niveau.
  • Le niveau 2, également en continuité du bâtiment Existant, regroupe les locaux de la direction financière, la direction générale et son secrétariat, la DPAE et les bureaux QSE.
  • Un étage technique (partiellement extérieur) rehausse le bâtiment « signal » pour lui donner plus de force et abrite l’ensemble des équipements de traitement d’air, alors que la toiture de l’extension prolongeant le bâtiment C permettra de recevoir à terme des panneaux photovoltaïques.